Récupération d’éléments constitutifs de train Eurostar de 1ère génération (TransManche Super Train) en vue de la constitution d’une boite à outils pédagogique.

Dans le cadre du futur Centre d’Interprétation du Ferroviaire qui sera installé à proximité de Nîmes, le Club de la Grande Vitesse Ferroviaire (CGVF) lance une campagne de financement participatif.

Nous souhaitons préserver des composants et systèmes spécifiques issus des rames pionnières de la grande vitesse ferroviaire européenne. A l’origine de ces rames, un consortium réunissant français, anglais, et belges, qui fit germer en 1994, les prémices du standard d’interopérabilité de la grande vitesse, intégrant des technologies et éléments de design innovants, obéissant à des contraintes très strictes, dues à une grande partie des trajets effectués en tunnel (sous la Manche). Cette sélection des composants, fruit d’un consensus de spécialistes, se veut représentative d’une génération de matériels qui a circulé sur les Lignes à Grande Vitesse (LGV) d’Europe.

Ces composants et équipements sont destinés, avec d’autres, à être reconditionnés et didactisés, afin de préserver la mémoire d’une époque qui tire aujourd’hui sa révérence, mais aussi et avant tout, de servir de support à l’initiation technologique de divers publics.

Pantographe TMST
Bar TMST
Bogie porteur TMST

Les composants et systèmes pressentis sont :

  • des pantographes et leur système de commande ;
  • des appareillages de commande et de puissance destinés à la traction du train (technologie GTO – Gat Turn Off Thyristor) ;
  •  des bogies moteurs (de technologie asynchrone) et porteurs ;
  • un tronçon d’aménagement intérieur d’origine d’une rame TMST Eurostar.

Ces actions concerneront lycéens, étudiants et grand public. Le Centre d’Interprétation du Ferroviaire accueillera des classes technologiques encadrées par des experts patentés du monde ferroviaire. Là, les élèves pourront appréhender des objets grandeur nature pour en comprendre le fonctionnement et les contraintes physiques et constructives. Cette approche nous semble indispensable pour redonner le goût du concret et de l’engagement, pour une intégration réaliste et inclusive des technologies dans une société plus humaine.

Ingénierie ferroviaire

POURQUOI UN FINANCEMENT PARTICIPATIF ?

Si le Club de la Grande Vitesse Ferroviaire a décidé de lancer une campagne de financement participatif auprès de Dartagnans (première plateforme française qui permet aux citoyens de préserver le patrimoine culturel à travers des contributions), c’est que la rame TMST 3302 est l’une des dernières à encore disposer d’aménagements intérieurs d’origine. Cette mise en relation permet à chacun de participer en fonction de ses possibilités à une action patrimoniale.
La visibilité de Dartagnans (plus de 120 000 contributeurs) devrait nous aider à maximiser notre collecte et mieux nous faire connaître du grand public. N’hésitez donc pas à partager notre démarche autour de vous et sur vos réseaux sociaux !

Si vous le désirez, vous pouvez vous pré-inscrire sur le site de Dartagnans :

A QUOI SERT LA COLLECTE ?

L’opération de financement participatif permet la couverture des frais de démontage, manipulation et transports de pièces particulièrement lourdes (un bogie pesant environ 7 tonnes) et encombrantes. Ces pièces sont cédées gracieusement par Eurostar International Limited.
Le reste des fonds est dédié à leur remise en état puis pour compléter ces éléments technologiques et de design particulièrement représentatifs de la modernité et du confort des années 90, pour une présentation au public, ainsi qu’à leur stockage sécurisé en attendant la construction du Centre d’Interprétation du Ferroviaire.